Tel : 04 68 34 20 52

Home » Micro nutrition et Phytothérapie

Micro nutrition et Phytothérapie

Alimentation, mal bouffe, produits raffinés, transformation industrielle… Que ne lit-on pas sur tous ces problèmes ! Mais la réalité est encore bien pire car comme le dit une certaine  humoriste  « on ne nous dit pas tout ». Le lien alimentation santé n’est plus aujourd’hui à démontrer et de nombreuses études sont là, mais restent hélas bien souvent, dans l’ombre des médias.

Les professionnels de l’agro-business ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos des citoyens et du vivant. La dangerosité de ces chercheurs fous n’a pas de limites. Comment avoir bonne conscience alors que l’on recherche toujours le prix le plus bas, le rendement maximum et ce au détriment de la santé, du vivant et de l’humain. Ce dernier fait parti du tout, il est lié à la conscience de cette planète et l’acte de « se nourrir » est en fait bien différent du simple acte de « bouffer ».

Il faut donc que les gens retrouvent le chemin de la liberté, de la vie, d’une nourriture saine et naturelle, d’un contact étroit avec la nature qui leurs permettent de se relier à leur être essentiel et cesser cette identification à leur seul être existentiel. Hors pour cela, bouger, respirer et bien se nourrir sont essentiels.

Lorsque les industriels comparent leurs produits, ils ne regardent que le coté macro nutriments (lipides, protéines et glucides) et se vantent donc d’être semblables aux aliments issus de l’agriculture biologique. Hors si on affine vraiment on s’aperçoit qu’une part essentielle de la santé est dû à tous ces micro nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras polyinsaturés…) et que les taux sont notablement différents entre ces deux types d’agriculture.

Aujourd’hui le délabrement de la santé est beaucoup lié à ces carences en iode, vitamines du groupe B, vitamine D, vitamine C, fer, zinc, magnésium, sélénium, acides gras omégas 3, acides aminés essentiels, et à une intoxication  importante de la chimie moderne … Hors une alimentation biologique et vivante apporte des taux supérieurs à l’alimentation chimique,  sans parler de la transformation industrielle qui détruit la vitalité des produits.

Ainsi, voilà un chemin qui est agréable : se nourrir correctement avec des ingrédients naturellement sains et avec le moins de transformation possible.  Utiliser la phytothérapie qui commence dès notre assiette et se poursuit avec des remèdes végétaux dont les formes galéniques sont aujourd’hui bien adaptées à notre vitalité (jus cellulaires de plante, extraits de plantes fraiches standardisées, etc…).

Regardez donc de plus près les articles sur le coté et faites vous ainsi votre propre opinion de la phytothérapie et de la micronutrition.

Comments are closed.